ban6

Affiche Apel Candidature JST5 001

Synthèse du suivi des ressources en eau Année 2017  

Les ressources en eau constituent un levier indispensable du développement socio-économique de notre pays. En sus des besoins domestiques et écologiques, les principaux secteurs de notre économie tels que l’agriculture, l’élevage et l’industrie reposent avant tout sur la disponibilité de cette ressource. Cependant, le contexte hydro climatiquecaractérisé par un régime tropical sec et des bassins hydrographiques exoréiques fait que cette ressource est rare et très limitée. L’observation du régime hydrique dans les quatre bassins hydrologiques que sont la Comoé, le Mouhoun, le Nakanbé et le Niger indique une tendance à la baisse drastique des volumes d’eau.

hhh


 
 
Le Jeudi 06 juin 2019, s’est tenue la deuxième session du groupe thématique régionale « eau et assainissement » de la région du Sahel.

Sous la présidence du Secrétaire Général de la région du Sahel, cette session a connu la participation d’une quarantaine d’acteurs de la région.

Il était question de passer en revue les rapports bilan semestriel régional 2019 des programmes Nationales d’Approvisionnement en Eau Potable (PN-AEP) ; d’Assainissement des Eaux Usées et Excrétas (PN-AEUE), et du Programme Pilotage et Soutien (PPS-EA).

On retiendra sommairement les résultats suivant réalisés :

-          72 nouveaux forages,

-          100 forages réhabilités,

-          04 nouveaux AEPS,

-          07 nouveaux PEA,

-          24 nouvelles études d’AEPS,

-          2040 nouvelles latrines familiales,

-          19 postes de nouvelles latrines dans les centres formations,

-          4 postes de nouvelles latrines dans les centres de santé,

-          1800 puisards domestiques,

-          et 02 cadres ont été tenus.

Ces résultats, comparativement à la même période de l’année précédente sont relativement en hausse. Cette augmentation se justifie par l’exécution d’un programme d’urgence pour le Sahel dont les financements sont issus de l’Etat Burkinabé et l’Union Européenne.

A l’issue de la session, le président du Groupe Thématique Régional, s’est dit satisfait des résultats atteints et a encouragé l’ensemble des acteurs à plus d’ardeurs au travail pour le bonheur des populations du Sahel.

 

22ème SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL DE PILOTAGE DES PROGRAMMES PN-AEP ET PN-AEUE DU CENTRE-OUEST

Le mardi 30 janvier 2018, s’est tenue dans la salle des conférences de la Chambre Territoriale de Commerce de Koudougou, la 22ème session ordinaire du Comité Régional de Pilotage (CRP) entrant dans le cadre des Programmes Nationaux d’Approvisionnement Eau Potable (PN-AEP) et d’Assainissement des Eaux Usées et Excréta (PN-AEUE), de la région du Centre-Ouest. Placée sous la présidence effective de Monsieur Sayouba SAWADOGO, Secrétaire Général de la région et Président du CRP, cette 22ème session s’est penchée sur les points ci-après :

1-Examen et adoption du compte-rendu de la 21ème session ;

2-Examen et adoption du rapport bilan annuel régional au 31 décembre 2017 et du rapport de programmation au titre de l’année 2018 ;

3-Informations et divers.

Prononçant son discours d’ouverture, le Secrétaire Général de la région a remercié tous les acteurs de la région qui ont permis d’atteindre des résultats somme toutes encourageants, au regard du contexte dans lequel, les activités se sont déroulées au cours de l’année.

 PHOTO1

De g à d : Madame la DREA, Monsieur le SGR et Monsieur le Président du bureau régional de l’AMBF

Du bilan annuel 2017, il en ressort des taux de réalisation satisfaisants, en dépit des difficultés rencontrées au cours de l’année.

Le taux d’accès provisoire à l’eau potable se situe autour de 68,4%.

Cependant, il faut noter que plusieurs pompes sont en panne prolongée.En ce qui concerne la programmation au titre de l’année 2018, il est prévu les activités suivantes :

-          71 forages neufs ;

-          71 PMH réhabilitées ;

-          02 AEPS neuves ;

-          06 AEPS réhabilitées

-          19 latrines institutionnelles et publiques ;

-          1 350 latrines familiales ;

-          des actions du Cadre Unifié d’Intervention (CUI).

La prévision financière de ces réalisations se chiffre à 892 900 500 FCFA. Ces prévisions connaîtront une révision à la hausse lors de la session de juin 2018, car au stade actuel, certains acteurs n’ont pas une visibilité de leur financement.

PHOTO2

Clôturant la session, le Président du CRP a exhorté l’ensemble à redoubler d’efforts en vue de permettre à la région d’évoluer positivement vers l’atteinte de l’objectif zéro corvée d’eau en 2020.

Au regard du taux élevé de panne de PMH, le CRP a recommandé que des actions vigoureuses et durables soient entreprises à l’endroit des communes en vue d’opérationnaliser la contractualisation du service public de l’eau potable à travers la mise en œuvre de la réforme du système de gestion des infrastructures hydrauliques d’AEP.

Aller au haut