• Decrease font size
  • Default font size
  • Increase font size
  • default color
  • color1 color
  • color2 color
  • color3 color

PAGIRE
Plan d'Action pour la Gestion Intégrée des Ressources en Eau

Mobiliser les ressources en eau au bénéfice des populations ...

PN-AEPA
Programme National d'Approvisionnement en Eau Potable et Assainissement

Accueil Communiqués Droit Internation de l'eau - Le Burkina primé
PDF Imprimer Envoyer

Le Burkina Faso honoré par le prix ‘WWF leaders for a living planet’ pour sa mise en oeuvre du droit international de l'eau


L’Assemblée Générale des Nations Unies a adopté le 21 mai 1997, la Convention des Nations Unies sur le droit relatif aux utilisations des cours d’eau internationaux à des fins autres que la navigation. Cette Convention définit les droits et les obligations des Etats riverains de cours d’eau internationaux. Elle constitue un cadre juridique global qui établit les règles et principes de base pour une gestion apaisée des ressources en eau partagées.

 

 

Le Burkina Faso a voté en faveur de cette Convention en 1997. Suite à cet engagement, le Burkina a entrepris depuis 1998, la mise en œuvre de la gestion intégrée des ressources en eau et a été partie prenante à plusieurs conventions et accords multilatéraux, dont notamment la convention relative au statut du fleuve Volta et portant création de l’Autorité du Bassin de la Volta en 2007 et la Charte de l’eau du fleuve Niger en 2008. Ces accords constituent des cadres favorables à la mise en œuvre notamment des principes de coopération, de participation et d’utilisation équitable et raisonnable, principes prônés par la Convention des Nations Unies sur le droit relatif aux utilisations des cours d’eau internationaux à des fins autres que la navigation.

Motivée par une gestion rationnelle et apaisée des ressources en eau, l’Assemblée Nationale du Burkina a autorisé la ratification de la Convention des Nations Unies sur le droit relatif aux utilisations des cours d’eau internationaux à des fins autres que la navigation, le 18 octobre 2010.

Cet acte a été salué par le World Wildlife Fund (WWF) et le Global Water Partnership (GWP) qui ont organisé le 23 novembre 2010 une session sur ladite Convention, lors de la 3ème Semaine africaine de l’eau qui s’est déroulée à Addis-Abeba du 22 au 26 novembre 2010. Au cours de cette session, le Gouvernement du Burkina Faso representé par Mme Bélemlilga Eléonore, Juriste à la Direction Générale des Ressources en Eau du Ministère de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources Halieutiques, a été honoré par le prix ‘WWF leaders for a living planet’.

Ce prix vient reconnaitre les efforts fournis par le Burkina dans le cadre de la mise en œuvre du droit international de l’eau à travers une gestion équilibrée et rationnelle de ses ressources en eau.